Salam alaykom,

Il y a beaucoup de soeurs qui ont des soucis avec les hormones, ou bien elles ont un cycle anormal, ou bien elles ont des grandes douleurs à mort juste avant et pendant les règles. Il y a aussi des sœurs qui n'ont les règles que 1 fois par 40 jours, ou bien chaque deux mois. etc

 

Ce traitement est également valable pour les hommes (stérélité, retard pour avoir des enfants), voir les explications au point 4.

En plus des analyses et des soins médicaux, une femme peut faire comme complément deux choses principales :

1- Traitement par la hijama toutes les deux semaines, saignante + massage avec les verres d'air, pendant 2 mois ensuite une fois par mois jusqu'à ce que les problèmes recherchés soient résolus.

2- Des compléments alimentaires à base de miel et de ce qu'on appelle les produits du miel c'est à dire : vous prenez un kilo de miel pur, ensuite vous ajoutez la gelée royale, le propolis, le pollen, le pollen de palmie , ensuite ajoutez aussi le costus indien et le ginseng. En même temps que vous ajoutez ces choses vous melangez jusqu'à ce que les quantités soient bien dispersées dans tout le miel. A la fin prendre une cuillère matin, midi et soir avant les repas. Ceci est valable aussi pour la stérilité chez les hommes.

3- Pour les soeurs qui ont des menstrues très douleureuses, elles font la hijama deux jours avant la date des règles à des points précis, ça élimine à 90% les douleurs de menstrues.

4- En cas de stérilité chez l'homme ou manque de nombres de spermatozoïdes, ou absence totale de ces derniers, il peut essayer de faire les même traitements de hijama + le traitement à base de complément alimentaires. D'après le docteur chaaraoui : on a réussi à éliminer beaucoup de cas de stérilité chez les hommes qui n'avaient pas du tout de spermatozoïdes avec cette méthode, sachant que le soin peut aller jusqu'à quelques mois régulièrement.

5- Si il y a en plus de tout ce qu'on cité un mal occulte, il est bien d'écouter chaque jour au moins 1 à 2 heures de roqyas soit de ayn ou sihr ou autre selon le diagnostic du raqui.

6- Si il n'y a aucun mal occulte et que le malade ne réagit à aucune roqya, il est bien de lire le Coran en général et d'écouter ou lire roqya génerale.

Baraka Allaho fikom


Accept En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes